Les séances que je dispense ont pour objectif principal d'accompagner la personne participante vers un mieux être.

Avant tout, je souhaite qu'à chaque séance les bénéficiaires éprouvent du plaisir, car seul le bien être ressenti peut amener à ouvrir son esprit et ses sens afin d'être réceptif à toutes sollicitations. 

Pour cela, je mets en place différents types de séance, en fonction du lieu d'intervention et du nombre de personnes participantes.

    Lorsque j'interviens en institution les séances sont soit :

- d'Animation :

On parle alors de séance d'Animation ou d'Activités Assistées parl'Animal (AAA). Ces séances s'adressent à un grand groupe (environ 15 ou 20 personnes), et ont pour but de faire participer les bénéficiaires à des activités récréatives ayant pour centre d'intérêt l'animal.

- Thérapeutiques ou Thérapie Assistée par l'Animal (TAA) :

Ces séances sont destinées à un petit groupe de personnes (jusqu'à 10 maximum) sélectionnées par le psychologue de l'établissement, pour lesquelles je réalise un suivi personnalisé. Pour ce faire, je travaille à l'aide de grilles d'évaluation et d'observation permettant de garder une traçabilité et de constater l'évolution de chaque personne. Durant ces séances l'animal devient "un adjoint thérapeutique", car il joue le  rôle d'intermédiaire entre le bénéficiaire et moi. Le terme de médiateur prend ici tout son sens.

 

Les séances auprès des particuliers sont à visée thérapeutique.

Après un entretien préalable avec les parents (et/ou l'équipe pluridisciplinaire) , j'élabore une grille d'évaluation et d'observation spécifique à la personne à accompagner, en fonction d'objectifs précis.

J'interviens, dans un 1er temps dans des lieux familiers, puis dans un 2nd temps dans des endroits inconnus de la personne accompagnée, ce qui permet à cette dernière de constater que le bien être perdure quelque soit l'environnement. Mon chien SUN est alors mon principal allié car il sécurise et apaise les angoisses.D’après certaines études le regard du chien a un effet anxiolytique, ce qui a pour conséquence d’apaiser l’enfant et de le stabiliser.

Enfin, j'associe toujours les parents dans ma démarche de travail, parce qu'il est important pour eux de constater l'apaisement de leur proche, et pour le bénéficiaire que ses parents soient liés à son bien être.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Valerie SERRETTE